À la rencontre des lémuriens

Les lémuriens : des animaux mystérieux…

Ma fille n’a pas arrêté de me parler de ce fameux « Queue raillé »et de ses compagnons aussi loufoques  que drôles depuis qu’elle et ses amies ont vu les dessins animés « Les pingouins de Madagascar ». Et ben oui, après les fées et les elfes, la voilà qui ne tient plus en place et veut absolument voir une queue raillée ou un Morty.

Je voulais l’emmener dans un zoo  mais à bien y réfléchir, on a opté pour un voyage au pays natal de ces fameux lémuriens. De plus ça nous a apporté un peu de soleil en cet hiver.  En effet, en ce moment, c’est l’été dans l’Océan Indien alors gare aux coups de soleil et à la pluie !

Une espèce endémique en voie de disparition

S’il y a une chose qui m’a attirée vers ces douces créatures, c’est leur caractère endémique. La presse dit souvent que ces espèces sont en voie de disparition. Une raison de plus pour organiser une rencontre avec ces animaux !

J’avais pensé aller sur les petites îles de l’Océan Indien, mais après quelques recherches, j’ai su que l’on trouvera les lémuriens dans l’île de Madagascar, la fameuse grande île rouge de l’Océan Indien. Et surprise ! Il n’y a pas de Pingouin ni de Lion ici. Ma fille m’a simplement dit : « Maman, est-ce qu’ils ont pu réparer leur bateau pour rentrer à New York ? ».

Avant de voyager à Madagascar, renseignez-vous plus sur les territoires à visiter auprès des  agences de voyages ou l’Office du Toursime. Vous pouvez vous diriger vers le sud, à l’Isalo ou les Tsingy de Bemaraha, ou encore projeter un itinéraire dans le « Ranomafana » ou même dans le Nord. Mais vous n’aurez surement pas tout vu car c’est vraiment une très grande île avec différents attraits : le paysage change au fil des plaines et plateaux même en seulement 100 km.

Ils ont un museau de chien !

Bien que, souvent classés parmi les singes et les chimpanzés, j’ai découvert que les lémuriens sont d’une tout autre nature. D’abord, notez qu’ils sont herbivores et fructivores. Si vous visitez les lémuriens avec une banane à la main, alors vous pouvez vous méfier !

Ils sont rapides et leurs pattes peuvent griffer. Le plus courant à Madagascar est le Maki, que vous pouvez rencontrer facilement à Tananarive, dans le Parc Zoologique de Tsimbazaza. Le Maki est un lémurien à museau long comme le chien, et non comme celui d’un singe !

Le Sifaka, un coup de foudre

Si vous trouvez l’occasion de rencontrer le Sifaka, alors préparez-vous à en être amoureux ! Ces lémuriens sautillent de partout et se déplacent de travers comme les crabes ! Un vrai mystère… Ils se regroupent souvent en clan, et les femelles sont les chefs de groupe.

Si vous les voyez de vos propres yeux, vous aurez l’impression qu’elles ont du charisme ! Les Malgaches les appellent les « lémuriens danseurs ». Les scientifiques leur donnent l’appellation de lémuriens propithèques…

J’aurais bien voulu rester un peu plus avec ces drôles d’animaux sous ce soleil et ses paysages verdoyants. A vous de continuer le périple !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *