J’ai mangé le balut

Partons pour un voyage de découverte culinaire aux Philippines ! Et le mets que vous aurez le privilège de connaître sera d’une originalité sans égal : le balut, une spécialité qui vous surprendra certainement…

Un œuf dur…à avaler

balut25

Quand on m’a présenté le balut, j’étais assez intriguée et septique à la fois mais je voulais coute que coute y gouter après qu on m’ait autant vanté ses mérites. Le Balut est un plat très sollicité et bien sûr très apprécié dans son pays d’origine. Il est en particulier demandé par les jeunes. En gros, c’est un œuf dur, mais cuit selon une certaine manière. Une préparation qui pourrait choquer plus d’un, mais les rares étrangers qui y ont goûté l’ont trouvé très savoureux. Avis aux téméraires !

Après les insectes, c’est surement le plat le plus bizarre que j’ai du gouté tout le long de mes voyages. Est-ce peut être l’écart culturel mais la répulsion a bien faillit prendre le dessus. En effet, il n’est pas du tout appétissant du coté visuel mais a quand même un goût exquis.

La recette du bonheur

Recette ancestrale, le balut est très prisé et requiert une préparation spéciale. C’est en fait un œuf de canne, qui a été couvé durant plus de dix-huit semaines. Durant cette période, le fœtus aura eu le temps de former les veines, les pattes, le petit bec, la tête ; bref, presque tout le corps du caneton.

L’œuf est alors cuit lentement à la vapeur, comme on le ferait avec un œuf dur traditionnel. Avant de le goûter, il faudra procéder comme suit : trouer l’œuf à son extrémité, le saler légèrement pour faire passer le goût, puis, avaler le liquide s’y trouvant.

Ensuite, la partie ardue après avoir brisé l’œuf est d’entamer le funeste fœtus. Prévoyez du vinaigre pour atténuer l’odeur qui s’en dégagera. Il n’est pas rare que les aventuriers de la gastronomie reculent à ce moment précis, et je les comprend parfaitement car moi aussi j’ai hésité logement avant de l’avaler.

Les apports du Balut

balut2

Ce plat se mange en général dans la soirée. Il paraît qu’il a des vertus aphrodisiaques. Mais en tout cas, les écoliers en consomment à la sortie des cours, pour ses effets bénéfiques sur le cerveau.

Si sa valeur nutritive est certes très avantageuse, environ 190 calories. Il est conseillé de ne pas en abuser, puisqu’un œuf contient en moyenne 350mg de cholestérol. En tout cas, je n’en reprendrais pas de si tôt.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

0 réponses à J’ai mangé le balut

  1. Siv dit :

    Bonjour,

    d’origine cambodgienne, j’ai déjà eu l’occasion de savourer ces oeufs, pour ma part, il n’était pas si “dur”, on l’ouvre comme un oeuf à la coque, on assaisonne avec sel poivre et jus de citron vert, puis on trempe la cuillere et on déguste ce qu’elle ramene.
    bravo pour la dégustation.

    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *