Mon périple au coeur de Bangkok

Il y a quelques jours à peine, j’ai eu la chance de découvrir la majestueuse ville de Bangkok. Je ne pouvais pas partir dans ce lieu subliminal sans effectuer un carnet de voyage pour faire partager mes périples au cœur de Bangkok.

Attachez vos ceintures, je vous emmène voyager à l’autre bout de la Terre en Thaïlande : Bangkok…

Vous vous demandez certainement pourquoi j’ai choisi Bangkok comme lieu de voyage ? Cette idée m’est venue en regardant le légendaire film « Very Bad Trip II ». Dans ce dernier, un groupe d’amis partent joyeusement fêter l’enterrement de vie de garçon d’un de leurs amis à Bangkok… L’aventure (ou plutôt les péripéties) commence alors et les lieux visités nous en mettent plein la vue. Curieux de découvrir ce lieu somptueux et les temples qui couronnent la ville de Bangkok, je décidai de m’envoler à la conquête de Bangkok. Au programme : découverte des magnifiques temples et des monuments qui font l’histoire de la ville.

Quelques mots sur la capitale…

Khlong à BangkokAvec plus de 11 millions d’habitants, Bangkok est une ville dynamique qui réserve bien des surprises et qui cachent en ses terres de multiples joyaux.

Traversée par le fleuve Chao Phraya, Bangkok se découpe en deux quartiers. Le premier quartier, celui qui se loge sur la rive droite a pour activité principale, les Khlongs et les marchés flottants. Les Khlongs sont les réseaux fluviaux qui permettent d’aller d’un fleuve à un affluent (ils sont comparables au gondoles de Venise…). La rive gauche, quant à elle, est beaucoup plus développée. C’est d’ailleurs sur cette rive, que se dressent les centres commerciaux, les industries, les logements et les activités touristiques.

Pour en savoir plus sur Bangkok, je vous invite à consulter ce guide très complet.

Les temples

Wat ArunIl n’y a pas moins de 6 temples à inscrire à son programme de voyage. Tous ces temples ont une histoire propre et vous émerveillent par leur splendeur : du Wat Arun au Wat pho en passant par le Wat Benchamabophit, le Wat Phra Si Rattana Satsadaram, le Wat Saket Ratcha Wora Maha Wihan et le Wat Traimit.

  • Le temple de l’aube (Wat Arun) est le temple le plus réputé de la ville, sa hauteur est hallucinante. Ce dernier a été construit à l’ère d’Ayutthaya.
  • Le temple de marbre (Wat Benchamabophit) est simplement époustouflant. Construit en marbre, ce temple vous transporte dans le monde du bouddhisme. C’est le plus beau des temples de Bangkok.
  • Le plus anciens des temples est le temple Wat Pho. Ici, on profite de massages et on s’extasie devant le légendaire Bouddha qui est couché.

Wat SaketLes trois autres temples sont tout aussi enivrants…

  • Le temple de la montagne d’or (Wat Saket) est bâti sur une fausse colline avec au sommet le chedi doré. Pour information, le chedi doré renferme les cendres de Bouddha.
  • Le Wat Traimit, quant à lui, est connu pour la valeur de son Bouddha doré qui contient 5,5 tonnes d’or.
  • Enfin, le lieu sacré du Bouddhiste se loge dans le palais royal (Wat Phra Kaew). Il possède un Bouddha en émeraude.

Les autres lieux à visiter

Bien que les temples et les Bouddhas soient la culture même de l’histoire de la capitale thaïlandaise, en me baladant dans les rues de Bangkok en pousse-pousse, j’ai eu l’extrême chance de visiter d’autres lieux cultes.

Sanctuaire d'ErawanLe sanctuaire hindouiste d’Erawan, par exemple, est tout simplement incroyable avec la mystérieuse statue de Brahmâ. Dans la même lignée, j’ai poursuivi mes visites avec le musée d’Erawan dont l’architecture est impressionnante puisqu’il se loge dans le ventre d’un éléphant un peu particulier : il a trois têtes.

Pour pousser un peu plus loin mes découvertes, je n’ai pas hésité à me rendre à l’oratoire à la déesse Tuptim (place aux romantismes avec les fleurs de lotus) et à l’ancien palais royal thaï, plus communément appelé le Vimanmek Mansion, à l’architecture renversante.

Bref, ce fût un programme très chargé mais quel émotion ! Je n’oublierai pas ce magnifique périple au coeur de Bangkok qui est finalement très différent de ce que j’imaginais !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *