Venise, un rêve qui a pris vie

venise0006a

Chaque année, mes projets de Saint Valentin ne connaissaient pas beaucoup d’ampleur et manquaient sérieusement d’originalité. D’un côté, cette éventualité n’a pas été une épine comme je l’avais pensé, car j’ai pu mettre de l’argent de côté pour réaliser la plus belle expérience de ma vie.

Cette expérience, je l’ai vécu pas plus tard que l’année dernière. Ayant établi une longue liste de ma prochaine destination, je suis enfin tombée sur le meilleur de choix de ma vie. Mon mari a toujours eu un profond engouement pour l’Italie, notamment la ville de Venise très connue pour ses nombreux endroits qui font rêver. C’est pourquoi on a décidé de  nous aventurer dans cette ville dite « des amoureux ».

Venise, une ville qui ne manque pas de charme

Cette ville a toujours su retenir son attention, et je suis sure que, quel que soit le nombre de fois où je viendrais à Venise, elle saura toujours provoquer l’étonnement à l’intérieur de moi.

Dès notre départ, j’ai eu la conscience de procéder à une réservation à l’hôtel Reiter, choix qui n’a pas été bien difficile, car l’hôtel se trouve dans une place qui est le cœur même de la ville et je tenais absolument à avoir une vue sur le large et les bords de l’embarcadère des bateaux bus et également la place Saint Marc (San Marco), et pour tout dire, ce que j’ai pu voir a parfaitement dépassé mes attentes. Mon Jule (puisqu’on est en Italie, pourquoi pas), en a eu presque les larmes aux yeux.

Durant mes premiers jours, on a  pu jouir de nombreuses places aussi incroyables les unes que les autres jusqu’à atteindre le quartier populaire de Cannaregio. Je n’ai pas manqué de traverser les nombreux canaux qui ornent la ville en me servant du moyen de transport très connu de la ville qui n’est autre que la « Gondole ». « Comme  c’est romantique ! », diront certains, « Prévisible ! » diront d’autres mais je dirais que c’était juste magnifique !  Et j’ai pris le temps de visiter une dizaine de monument religieux tel que la Basilique Saint-Marc ou encore l’église de San Vitale.

venise_05

Venise se déguste aussi dans les plats

A la tombée de la nuit, il ne s’est pas prié pour m’offrir des balades à travers les ruelles étroites ou en voguant sur une gondole dans une ville très vivante rythmée par une douce mélodie romantique. On finissait nos petites virées nocturnes dans des auberges très accueillantes pour profiter de la gastronomie vénitienne dans toute sa splendeur telle que la traditionnelle Pasta qui a été un de mes plus grands coups de foudre culinaire.

En très grand amateur de vins que je suis, surtout les rouges, je n’ai pas manqué de gouter aux nombreuses variétés de vins existant dans la localité, à commencer par l’Amarone et le Do Mori qui ont particulièrement su retenir mon attention. Mes sens détectaient aussitôt la saveur exquise de ses crus qui coulaient délicatement au fond de ma gorge.

Au terme de mon séjour, j’ai pu constater combien cette expérience m’offrait de merveilleux moments, car j’ai pu me perdre entièrement à la réalisation d’un rêve qui a pris vie. Une expérience qui m’a laissé sans voix, une expérience que je renouvèlerai volontiers, seule, entre filles et pourquoi pas encore en amoureux !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Une réponse à Venise, un rêve qui a pris vie

  1. bon récit de voyage qui montre toute la magie qui entoure cette de rêve: Venise. Je préfère y être au mois d’avril ou de mai car il fait moins chaud et je profite de chaque moment qui passe, me promener dans les grands quartiers avec tous les restos sympas. Sinon on peut aussi aller au moment du Carnaval pour plus de sensations mais on risque de prendre un bain de foule et de ne pas trop avoir le temps de visiter les sites touristiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *