Voyage en mode « roots » à Madagascar

Madagascar est une île authentique dotée de multiples facettes. Le paysage multicolore, les animaux endémiques, la flore tropicale et les massifs visibles nulle part ailleurs figurent parmi les atouts touristiques de ce fabuleux pays. Madagascar propose toute sorte d’environnement qui mérite entièrement un détour.La meilleure période pour partir à l’aventure s’étire entre avril et décembre. Ainsi, si vous êtes à la recherche d’une expédition dite : « roots », cette destination offre les conditions nécessaires pour réaliser votre rêve.

Promenade dans la capitale

Que ce soit en VTT, à pied ou en voiture, Antananarivo renferme plusieurs circuits intéressants. Avant de vous aventurer un peu partout, il faut que vous soyez accompagné d’un guide local professionnel. De la sorte, vous ne risquez pas de vous perdre. En plus des 12 collines sacrées, sachez que de nombreux sommets dans la capitale malgache sont d’anciens sites fortifiés où les ancêtres sont enterrés. Voici quelques parcours inéluctables, si vous passez dans la région.

Au nord de la capitale, vous pouvez réaliser une boucle de 55 km et parcourir les 5 sommets de l’Andringitra et ses 4 sœurs. De très beaux panoramas en particulier du côté nord s’offriront à vous. Le chemin qui mène au sommet est envahi d’herbes hautes légèrement balayées par le vent. Un ancien site fortifié protégé par de gros blocs de rochers se trouve sur place. Votre guide vous expliquera l’histoire de ce monument ancestral, sacré pour une grande majorité des Malagasy.

Madagascar voyage massif andringitra

Massif d’Andringitra

Le circuit Ampangabe vous propose de traverser les célèbres fleuves d’Ikopa et Andromba à bord d’une pirogue. Vous pouvez ensuite rejoindre la rive droite à Ambodivona ou continuer sur la piste de Morarano Fenoarivo pour découvrir les plaines rizicoles de Katsaoka tout le long de l’Andromba. Le massif Lohavohitra, les chutes de Farahantsana, la vallée de l’Ampivalanana, le sommet du Nosiravo et son « dany » sont aussi les points forts de la partie Nord-Ouest d’ Antananarivo.

La partie Sud-Est est aussi un itinéraire prometteur. Essayez le trajet Namehana-Ilafy-Ambatobe et descendez la route goudronnée vers Ambohimangakely en continuant jusqu’à Imerikasina. Le circuit Iharanandriana Ampandrana est un véritable voyage dans le temps. Vous découvrirez l’ancienne cité princière à Andramasina. Par contre, Ampandrana est le berceau des origines où les premiers rois, créateur du royaume vazimba ont vécu.

Parcourir le Massif de Makay et grimper le Pic Boby

Véritable voyage sportif, l’exploration du Massif de Makay est tout simplement une excursion inédite. Ce coin perdu très loin de la vie moderne abrite des canyons sinueux, des cours d’eau bruyants, une forêt épaisse, des reliefs ruiniformes, et sans oublier les faunes et flores endémiques. Bien évidemment, vous croiserez la population locale, toujours souriante et qui vous accueillera à bras ouvert.

Ce site attire principalement les chercheurs et les scientifiques. Les personnes qui veulent vivre une expérience hors du commun, notamment les amateurs de trekking doté d’un esprit de pionnier, adoreront aussi y passer quelque temps. En sillonnant les gigantesques massifs, vous serez émerveillé par la richesse naturelle et encore sauvage du Makay (lémuriens, amphibiens, palmiers, chauve-souris géante…).Vous pourrez ensuite poursuivre la randonnée vers le village d’Anja pour visiter la réserve naturelle et ses lemur catta en cavale.

Madagascar voyage massif makay

Massif Makay

Deuxième plus grand sommet de la Grande Île, le Pic Boby s’élève à plus de 2 658 mètres d’altitude. Cette fameuse montagne fait partie du Parc National de l’Andringitra. C’est la principale attraction qui suscite la curiosité des trekkeurs. Les pistes sont praticables dès que la saison de pluie se termine (Avril-Mai). Durant cette période, les cascades sont très impressionnantes. Le paysage est encore verdoyant sur tout le site. Pour vous rafraîchir un peu, il est possible de faire une baignade dans les rivières et bassins du site. Le moment phare à ne pas rater c’est le lever du soleil sur la face nord du massif de l’Andringitra, si vous entamez une escalade de bon matin.

Vous accéderez au parc par deux entrées : soit près du village d’Ambalamanandray, soit en passant par la vallée de Tsaranoro. La deuxième option traverse des pistes secondaires. Elle est réservée aux personnes qui veulent franchir la réserve durant plusieurs jours. Deux montées « hardcores » et l’escalade du massif de Tsaranoro sont au rendez-vous.

Comptez environ 10 heures de marche en apportant le strict nécessaire. Même si la chaleur tape dans la journée (25 à 30 °C), à plus de 2 000 mètres d’altitude, la température chute jusqu’à 5 °C à la tombée de la nuit. Bien sûr, vous dormirez dans une tente. Ainsi, apportez des vêtements chauds appropriés. Vous pourrez trouver sur ce site, tous les équipements nécessaires pour réaliser un trekking en toute sérénité.

Aller à la rencontre des lémuriens dans la forêt tropicale d’Antsinanana

Pour changer totalement de décor, dirigez-vous au sud-est du pays. Commencez votre périple en traversant à pied la grande forêt tropicale humide depuis Fianarantsoa. En chemin, vous croiserez une grande variété de flores endémiques de la région. La première escale est au village de Ranomafana.

Cette localité abrite deux intérêts touristiques : le parc national et les sources thermales. Cette station thermale est très ancienne et attire les visiteurs du monde entier. Elle guérit diverses maladies comme le rhumatisme. Faites un saut dans la grande piscine remplie d’eau chaude ferrugineuse de 38. Profitez de ce moment pour vous détendre. À la tombée de la nuit, les chauves-souris survolent la ville en petit groupe. C’est un spectacle magnifique à ne pas rater !

Madagascar voyage les muriens

Si vous avez le temps, n’oubliez pas de visiter la réserve naturelle. Elle abrite une espèce rare de lémurien : l’Hapalémur doré ou le lémur au bambou d’or. Si la chance vous accompagne, vous pourrez le rencontrer. À ce propos, le parc abrite également 115 espèces aviennes, 90 espèces de papillons, 30 espèces de mammifères, 100 espèces d’amphibiens et 60 espèces de reptiles.

En continuant votre exploration de la forêt dense de l’Antsinanana, vous découvrirez les différentes facettes de la forêt primaire. Les orchidées, les bois précieux, et les fameux lémuriens vous attendent de pied ferme. Laissez-vous masser par les chutes d’eau et les cascades que vous rencontrerez en chemin. Plus loin dans la forêt, vous accéderez au « paradis des oiseaux ». Vous trouverez également plein de magnifiques petits cours d’eau qui abritent une variété de poissons. Bref, cette escapade en plein nature allie parfaitement bien être et évasion.

Pour des vacances riches en découvertes et beaux souvenirs, Madagascar se présente ainsi comme la destination idéale ! En plus de ses nombreux paysages magnifiques, la Grande Île offre également un large choix d’activités à faire. Vous ne vous ennuierez pas une seule seconde !  

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.